Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/06/2006

Lettre ouverte à

Ministère néerlandais des Affaires générales
À l’intention de Monsieur le Premier ministre
M. J.P. Balkenende
B.P. 20001
2500 EA LA HAYE
Pays-Bas

Roquetaillade, le 2 mai 2006

Copie au service des contributions de Winterswijk Votre référence : 64.57.502.

Objet : Fin de l’apartheid économique

Cher Monsieur Balkenende,

Afin de préserver ma propre crédibilité, je cesserai d’une part de réclamer des intérêts (de la société De Hutte Holding BV) et d’autre part de payer des intérêts (EURL Petit Château Roquetaillade – Aveyron), à compter de ce 10 mai 2006. Ces deux sociétés constituent, sur le plan de l’économie d’entreprise, une seule et grande mascarade, mais aussi curieux que cela puisse paraître, cette mascarade constitue le germe d’une union provocante : celle de la philosophie et de l’esprit d’entreprise. Étant donné que les deux entreprises ci-dessus cessent d’exiger et de payer des intérêts, je refuserai de payer des impôts sur les intérêts de la société De Hutte Holding BV à compter de ce 10 mai 2006. Le choix de cette date du 10 mai 2006 n’est pas le fruit du hasard : il s’agit du jour de la première commémoration officielle en France de l’abolition de l’esclavage. Il s’agit d’un thème toujours très actuel en ce qui me concerne, pour peu que l’on étudie en profondeur le trou noir de notre pensée et de notre action politiques et économiques actuelles. Il va de soi que je suis prêt à défendre mes décisions devant une cour de justice. Monsieur Balkenende, peut-être que dans un monde dominé depuis des siècles par la concurrence mutuelle, religieuse, ethnique, politique et économique, notre principale angoisse est de triompher, l’angoisse d’être égaux : une personne parmi tant d’autres. Comment pouvons-nous être libres lorsque la liberté économique des uns implique l’oppression des autres, suite logique de notre conviction et de la mise en pratique de la concurrence mutuelle, l’apartheid économique.

Vous trouverez ci-joint un film sur deux personnes incroyablement courageuses, des concurrents politiques à l’origine, mais qui ont su témoigner d’un courage sincère et honnête de rechercher une issue commune, car tous deux en comprenaient l’intérêt public. Qu’ils nous servent d’exemples pour trouver le chemin de la paix, de la liberté et de la justice pour tous, un chemin parsemé d’embûches mais qui nous demande à chacun, quel que soit le rôle que la vie nous réserve, pauvre ou riche, grand ou petit, d’apporter une contribution constructive pour parvenir à la liberté de tout être vivant. Vous trouverez également une tentative pour poser les fondements de la fin de l’apartheid économique. La société est une entité unique et indivisible, une entreprise de tous, par tous et pour tous.

Cordialement,

De Hutte Holding BV &  EURL Petit Château Roquetaillade – Aveyron
Peter Hoopman  Peter Hoopman
p/a Roquetaillade  Roquetaillade
12490 MONTJAUX  12490 MONTJAUX
France  France
www.leleurre.com www.petit-chateau-roquetaillade.com


PIÈCE JOINTE I DVD Mandela et de Klerck
PIÈCE JOINTE II Tentative pour poser les fondements de la fin de l’apartheid économique



- Notre richesse potentielle réside dans la liberté que nous créons pour nous-mêmes et pour les autres -
C’est la destinée et la contribution de tout être humain, quels que soient son ethnie, ses convictions, son âge ou sa nationalité.

09:20 Publié dans Justice | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

05/06/2006

Qu-est que c'est la difference entre la Maffia est les affaires publics?

Les institutions (gouvernement, justice et parlement) qui adoptent la concurrence mutuelle comme fondement de la société, ne pourront plus faire la distinction, au fil du temps, entre une organisation maffieuse et les affaires publiques. La société concurrencera les pouvoirs publics.

13:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |