Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/02/2010

Lettre ouverte à José Bové

causees_vues_generales.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Lettre ouverte -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roquetaillade, février 3, 2010

 

 

 

 

Sujet : Le PAC est mort, vive le nouveau PAC ?

 

 

Cher José Bové,

 

J’ai lu ton article dans le Monde de 30 janvier intitulé : « Entre pays, régions et paysans, repartir la production équitablement »

 

Quelques citations de l’article :

 

 …, l’europe doit conserver et renforcer cette volonté de construire un avenir agricole commun à tous ses états membres et à toutes ses régions. L’objectif central de cette réforme doit rester de nourrir nos concitoyens avec des produits de qualité sur le long terme. …….

 

Les fonds structurels, les soutiens directs convenablement orientés, le développement rural doivent être mobilisés de manière à consolider les emplois agricoles et à soutenir les agriculteurs vers des techniques alternatives modernes qui respectent les sols, la biodiversité, les savoirs et qui participent activement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. ………..

 

Pour relever l'ensemble de ces défis et redessiner une PAC cohérente, nous devons impliquer dans la réflexion l'ensemble des citoyens et non pas uniquement les acteurs économiques. L'organisation d'une rencontre européenne de type agora citoyenne sur l'avenir de la PAC et de l'alimentation est donc nécessaire et urgente pour dépasser les visions trop sectorielles.

 

Sur le fond on est bien d’accord, mais je ne vois pas comment arriver, même pas entre les lignes !!!! ;-)

 

Est-ce que le PAC nouveau ou ancien n’est pas le symptôme d’un agriculture dépendant et malade, tenu artificiel en vie bureaucratiquement sous le chapeau de écologie ou solidarité ou liberté ou n’importe quelle autre stratégie de marketing qui va bien sur le moment même? Le PAC, encore nouveau ou vieux n’est-il pas un simple chantage politicien ? Bien sur sans PAC l’agriculture va mourir et nous avons besoin d’être nourrit, mais pourquoi l’agriculture, la base de n’importe quelle sorte de société va mourir sans aide politicien ? C’est là la vrais question ! Est-ce que peut être la politique en soi locale ou européen est peut être aussi pris en otage ? Et la politique transmet juste ce chantage en descendent dans la société ?

 

Si, le fondement d’une société, l’agriculture est tenu en vie bureaucratiquement, ça veut rien autre dire que la société est gravement désorientée, l’accoutumance chronique des doses héroïne bureaucratique.

 

Sous la forme « écologique » bien sûr c’est moins grave, mais est ce que ça va changer grand-chose au fond? La politique dépend l’agriculture et ou moins par inconscience il a besoin de maintenir la dépendance agricole au politique, c’est ce mariage infernal qui détruit l’aspiration vers une véritable société ouverte ou chacun peut et doit contribuer à ça façon.

 

Mais on vie aujourd’hui dans une société ou les politiciens croient leurs solutions sont indispensables, sans changer quelque chose au fond, parce que comme ça on maintien la terre nourricière politicienne en soi.

 

J’espère tu n’es pas rentré en politique pour te nourrir bureaucratiquement ou frais de dégradation agricole et écologie ?

 

J’espère tu vois encore c’est la politique (nous !!!) même qui tue l’agricole sain, indépendant, qui en forme et sain doit nourrir le monde (locale.)

 

J’espère le rebelle reste bien vivant en toi parce qu’on a besoin des rebelles, comme les conservateurs, les socialistes et des libéraux, pas pour leurs causes individuelles mais pour la cause commune : l’intérêt général, qui bien sur est aussi un défi individuelle.

 

Salutations distinguées,

 

Peter Hoopman

 

12490 MONTJAUX

(Vallée de la Muse)

 

 

 

www.petit-chateau-roquetaillade.com

 

Ci-joints :

 

Quelques questions à visant d’approfondir le débat politico-économique

 

Appel 2007 et pourvoi en appel 2008

 

Si tu trouverai l’intérêt de lire je te souhaite bonne lecture

photo pris de: http://www.ot-larzac-vallees.fr/var/plain/storage/images/...

Les commentaires sont fermés.