Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/06/2010

Nous avons tous tort et raison!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le G8 est rassemblé et ils sont divisé, un groupe veut la rigueur mais sans oublier la relance (états unis et chine aussi si je me trompe pas?) et la vieille l'Europe veut surtout la rigueur! Couper dans le budget de l'état. Ils ont (nous avons) tous raison et tort a leur/notre façon.

Je pense tout le monde peut comprendre la raisonnement de Barack Obama. Il ne faut pas décourager la dynamique économique ou l'espoir économique si vous voulez moins d'agitation dans la société. Et peut être plus difficile à comprendre par certains, la rigueur n'est pas moins nécessaire pour équilibré des dépenses de l'état, qui sont aujourd'hui déraillé complètement.

Garder l'espoir en augmentent la dette? C'est la dette qui égale la futur profit vu d'une angle abstraite!? Ça a l'air d'être aussi un peut beaucoup idiote!

Quoi faire?

Quoi faire quand tout le monde a tort et raison?

Faire une compromis certainement médiocre entre le deux ou avancer et approfondir l'analyse sur c'est qui nous arrivons vraiment?

Si on descendons un peut et mettons nous pieds sur terre en faisant une intégration entre la hiérarchie politique et l'économie par produire, échanger, communiquer n'est pas pour gagner mais pour vivre. Coopérer à la base, nourrir la diversité sans oublier les priorités commun?

Aujourd'hui nous sommes prisonnier d'une monde (matrice) binaire et le G8 essaie de trouver une solution/compromis dans ce monde de deux dimensions. Il n'y a pas, ont a besoin de trouver la courage en nous de sortir cette prison intello-économique pour voir le monde n'est pas si restreint comme on le pense! Mais cette 'nouveau' monde donne aussi une sens de la liberté agrandi qui pouvons nous déconnecter de réalité à nouveau. Comparé un peut la naïveté euphorique pendant la révolution Française qui était parfois trop utopique avec des conséquences sévère après et les jeunes vaches qui sortent leur étable d'hiver qui sont complètement folle de sentir leur nouveau 'liberté'.

Plus de liberté c'est peut être juste montant une hiérarchie d'un sens et responsabilité plutôt intérieur que extérieur.

Liberté "à l'extérieur" est plutôt transformé en domination des soi disant autres pour être façon parler libre soi même. Liberté intérieur est un vrai sentiment de liberté qui n'est pas beaucoup influences par les circonstances de l'extérieur. C'est facile à écrire mais plus difficile à vivre en parlent pour moi même.

 

Les commentaires sont fermés.