Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2012

Ploutocratie et/ou démocratie c'est ça la question!?

 Le video dans son contexte original des mutins de pangée

Comme tout les autres présidents avant, le nouveau président va avoir une difficile marge de manœuvre entre « le monde financier » et « l'état de droit, » la soi-disant « République ».



Comment faire? Vu les mécanismes politico-économique en place c'est impossible, c'est un jeu de pouvoir et si la droite, gauche, centre, François Hollande, Nicolas Doisy, moi et vous continuer à croire que c'est l'argent qui fait bouger le Monde, c'est le monde financier qui va gagner la bataille et on va rester une ploutocratie. La démocratie, la république et l'état de droit va rester des intentions désirée, mais très peut concrétisé.



 


Peut être je me trompe mais j'ai l'impression, tout les candidates mets en causse l'actuel système plus au moins. Mais à la même temps aucun, même pas le NPA et Lutte ouvrière mets vraiment en cause (dans l'analyse l'abstrait) ce système. Être contre le système ne veut pas dire transformer le système. Sans voir l'intégralité du système en voyant notre propre place dans ce système, être contre la système, nourrit le système. Même si les revendications du lutte ouvrière el le NPA sont cent pour-cent justifiable !!!

 

Mais quelque part les arguments du patronat le sont aussi. Sans voir « la totalité » nous continueront de se battre/défendre contre « l'autre » dans une transposition/illusion technocrate. Au frais de notre quotidien commun, qui dans le contexte actuel perds petit à petit tout le temps. Bien sur la position de pouvoir entre le patronant et les ouvriers n'est pas comparable. alors le patronat est aujourd'hui plus responsable pour la désintégration de la société que les ouvriers. Mais si les ouvriers continuéront de se batrre contre le patronat, comment retrouver le base commun?

Et si le patronat, les politi(ch)iens, scientifiques et les media ne voyent pas notre rôle responsable dans une sens intégrale (et n'est pas binaire/comptable!!!,) la crédibilité de mener va fondre très vite et on devenons tous des idiots dans une machine de comptabilité en accusant « l'autre » à n'est pas être responsable. Cette logique donne une partie de la société/nous les idiots, des profits. Bienvenue au club! ;-)

Nous les soi-disant très intelligents!!

 

Si nous ne voyons pas l'intégralité de l'intérêt générale qui unifié les CEO's, spéculateurs, les boulangers, ouvriers, chômeurs, politiciens, sdf, scientifiques, entrepreneurs, professeurs etc. etc. on va continuer se battre les uns contre les autres !

Est ce que ça va résoudre quelque chose en court ou longue terme ?



Est ce que l'argent est capable de résoudre cette absence de l’intérêt générale ?



Non, si nous ressentions pas l'intérêt générale en nous même, comment nous pouvons créer une base solide pour communiquer et construire ce fondements de la société? Nous sommes, gauche, droite, centre, vous et moi dans une fuite à l'avant dans une monde binaire qui a rien a voir avec la réalité. Nous essayons de survivre dans cette fuite sans fin, sans but, sans réalité. Comment nous pouvons trouver une solution une réconciliation avec nous même, l'autre et le monde dans laquelle nous vivons si nous ne mettons pas en causse ce monde croyanto-économique.



On essaye ! Qui se ne souviens pas l'attaque de Francois Bayrou début septembre 2006 sur le plateau de TF1, ou l'attaque frontale de François Hollande contre l'ennemi invisible dans le fragment vidéo en haut ? Ou récement Nicolas Dupont-Aignan sur le plateau du grand journal. Pour le moment ces sont des amuse guelles, la rhétorique « sans fondement », la « populisme », mais ces sont aussi des signes qui montrent que les choses sont en train de changer. Le rôle comfortbale (pas financièrement!!) des médias et politiques avec chacun son fond de commerce, les scientifiques, vous (pour un grand parti) et moi commence a basculer, et bien sur on n'aime pas!

 

François Bayrou propose quoi aujourd'hui à cette niveau? Moi je ne voit pas, il essaie de mieux obéir que les autres au système!? A ma connaissance il ne met pas la système en causse?!

Et les attaques des toutes les autres candidates actuelles contre ce « système invisible ». Malheureusement pour le moment il reste ce « même logique » rhétorique, sans fondement.

Le point positive quelque part nous sommes plus d'accord qu'on le pense !



Mais comment réunir ce mécontentement partagé si on croit dans la concurrence mutuelle politique et économique ? Le pain de l'un est la perte de l'autre ! Comment construire une base commun, si notre « profit » vient d'ailleurs. C'est « moi » ou « vous », désolé pour inconvenance !



La base commun politico-économique, va jamais se construire par la concurrence mutuelle, c'est que possible par la coopération et la partage.

Ça veut dire, pour vraiment transformer notre société actuelle nous avons besoin vraiment de retrouver une base commun et n'est pas rester dans la virtualité de la rhétorique actuelle. Vote pour moi ou pour telle personne ou telle parti un blablabla sans fin et pas que sur I-télé ou BFM tv!



Si nous sommes prêts, nous avons besoin de créer une gouvernement nationale pour construire vraiment ce fondement commun de notre société ou nous pouvons se retrouver l'humanité en exprimant notre individualité en respectant la base commun. C'est tout ! ;-)



Oui, ça demande surtout le courage en nous même pour participer et partager notre propre participation. Tout l'effort vu de cette angle sera un « profit » pur pour nous et la société.





A lire/voir peut être :

Les medias et les illusions nécessaire

Propaganda/manipulations/marketing destructive

Après moi que des comptables (ce que veut aussi dire qu'il n'a pas osé de changer la donnée)

Alors, comment faire?

Les commentaires sont fermés.