Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/03/2017

Quand on oublie la République .................

 


C'est bien les débats politique, mais quand il n'y a plus de base commun (la République) on peu se demander à quoi ça sert ? C'est bien d'avoir des différents points de vues, mais il faut aussi avoir l'envie d'aller plus loin ensemble pour la République!! Aujourd'hui on a oublié qu'on doit renforcer la République au lieu de le fragiliser encore plus. Il y a presque que des débats dans laquelle on s'en fous la République.

Nous avons créé une classe politique professionnel qui ne sait plus qu'est que c'est la République. Et on le détruit chaque jour un peu plus. Les élections présidentielle ne sont pas la fête de la démocratie, c'est la destruction de la République petit à petit pour que le chaos prends le plus en plus le dessus.

Quand nous commençons à voir que c'est notre prison commun politique il y a de l'espoir. Moi je dit A, je sais mon adversaire va dire B, c'est pavlovienne, une conditionnement politique dans le cinéma de Platon. Ou les hommes et les femmes politiques avec l'aide de la média fabriques des images sur l'écran pour les prisonnier/spectateurs des cette spectacle. On peut croire comme homme/femme politiques que nous sommes (plus) libre que les "sans dents", mais cette une illusion psychologique. Les bourreaux politiques sont prisonniers eux même de leur croyance d'être des serviteurs de la République! Ils/nous massacrent la République par notre absence quasi totale de lucidité de notre réalité.

Nous avons laissé de côté totale de l'homme, la terre et la vie en commun dans les débat politique, qui est notre plus grand challenge politique, économique et sociétale. Nous avons besoin qu'on se réveille, qu'on a compris que nous avons oublié la République dans notre fuite à l'avant chronique électorale. Gagner des élections n'est aujourd'hui aucun garantie pour que la République se renforce!!! Même le contraire est plutôt le cas!!!!

Il faut arrêter avec une classe politique qui vie au polémique et au frais de la République! Réveillons nous!

 

Que la République en soi est en danger c’est vrai, mais il faut le comprendre dans son contexte. La République consiste de trois partis, la maison (les institutions) et la politique (l’esprit de la République) et le peuple (complètement abandonnée aujourd'hui). La maison est vite morte quand il n’y a plus d'esprit vivante et constructive. La politique aujourd’hui un jeu de ping-pong enfantine au frais de la société. Il y a urgence que la politique est inspiré par le politique (les idées, des abstractions de la politique et même l’utopie politique) rentre dans le débat pas pour gagner mais pour donner des racines à nos vies quotidiennes, commun et individuelles. Aujourd’hui l’esprit politique est mort. Hamon* est peut-être la seule exception, mais l’esprit a besoin d’adversairité constructive pour le rendre vivant.

 

*Je dis ça dans la sens que Hamon resent mieux que des autres l’époque dans laquelle nous vivons. Mélenchon est très intelligent et un bon agitateur, mais nous avons aussi besoin de calme et distance pour affronter les challenges devant et dessous/dessus de nous ! Macron, sauf erreur de ma part va faire une Blairisme à la Française avec la même soumission à la finance qu’aujourd'hui, qui au fond change rien !

 

ps Benoit Hamon et  Nathalie Kosciusko-Morizet sont prise au hazard. J'aime beaucoup l'intégrité et l'intention d'Hamon et Kosciusko-Morizet est je crois capable d'être une bonne politicienne, mais on peut voir chaque jour dans notre débat surfacielle dans laquelle on oublié notre espace commun on joue avec le feu comme des enfants avec la société Française!!!! Il faut qu'on mets avec toutes nos différences, notre base commun la République en priorité est pas dégrader notre adversaire, sans aucun envie de construction ensemble. Malheureusement "la politique" est devenue une monstre contre la démocratie, contre l'état de droit et contre la République ........ on a besoin un miroir pour nous voire  face pour pouvoir transformer cette monstre aveugle.

Nous sommes tous concerné dans cette histoire, c'est cela qui peut nous aussi sortir de cette tendance autodestructrice. En bref c'est à nous n'importe quelle couleur politique qu'on préfère.

Les commentaires sont fermés.