Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/09/2011

Empire state of mind


Jay Z Feat Alicia Keys - Empire State of Mind par emipubfrance

 

10 ans après (la bas s'y je suis) avec persiflage de "we save the world"

 

La role d'Al Qaida est clair!

Mais la quelle est le notre!?

 

 

New York par Catpower

 

29/05/2011

Application before the European Court of Human Rights (2)

 Part one

Machine versus man


o
r

man versus machine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Economic communication:

a choice between competition

(profit and loss) and peace (participating in democracy and the rule of law).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Can I help it?”

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

06/04/2011

Grand joueurs de foot (3) Cruyff

 

 

 

 

En plus Johan Cruyff est un philosophe de foot, il a un approche a-typique du foot. Peut être je lui interprète mal mais il met l'accent sur le jeu et la liberté du jeu, que l'individu se met en valeur en relation avec l'équipe. C'est nécessaire de demander lui même, me peut être pour Cruyff la liberté du jeu est important, peut être ou fond plus important que le resultat. A lui demander! ;-)

Barcelona aujourd'hui est largement inspiré par la vision de foot de Johan Cruyff.

 

Moi, j'ai utilisé même un citation de lui dans l'appèl:

 

« On ne voit les choses qu’une fois qu’on les a comprises.»

 

Profit égal perte

Notre course individuelle au profit mathématique a un revers :

Une perte sociale, démocratique et économique au détriment des fractions politiquement et économiquement les plus faibles de notre société et au prix d’un appauvrissement et d’une dégradation de notre cadre de vie. *

profit

mathématique sur papier
 

égale
 
perte

économique au détriment de l’homme,

de l’environnement et de la société d’ici et maintenant.

 

*  - Le profit mathématique doit bien venir de quelque part. -

 

source le LEURRE politico-économique

 

A lire aussi:

Le taux d'intérêt égale l'inflation.

Profit

Taux d'intérêt égale inflation

 

C'est pour moi une certitude mathématique, c'est comme le profit égale perte la philosophie de base. Mais bien sur c'est une tabou aujourd'hui dans la monde économique bureaucratisé. Dans cette monde pour survivre nous avons besoin de croire si c'est possible, qu'il y a un différence entre le taux d'intérêt et l'inflation en faveur le taux d'intérêt.

Si aujourd'hui il n'y a pas de différence entre taux intérêt et l'inflation, ça veut dire que nous sommes en train de travailler pour  « rien », technomacro-économiquement parlent. Le taux d'intérêt doit être un peut plus que le taux d'inflation, dans l'économie virtuel ça veut dire ça bouge, si ils sont égale, pourquoi se lever le matin? ;-)

La subtile question on doit se poser, pourquoi se lever: pour gagner sa vie ou pour vivre?

Mais dans la pensé économique abstrait le taux intérêt égale l'inflation.

Parce que si nous vivons réellement dans une monde transparent et conscience et on commence avec un taux d'intérêt de x-pourcent, ce taux va être traduit dans tout les calculatoires économique et bien sur ça veut dire au fin de compte il n'y a pas de différence entre taux d'intérêt et l'inflation.

Pourquoi on complique alors la vie pour créer une labyrinthe politico-économico-bureaucratique incompréhensible?

Nous avons besoin de faire du profit, et profit doit venir quelque part "hors de nous". Façon parlé le profit se produit dans la obscurité, dans l'ombre : prendre plus qu'on a investi. Pour relativiser un peut, prendre plus qu'on contribue est très important quand nous sommes jeunes. Nous avons besoin de croître quand nous sommes enfant, autrement nous grandissons pas!!!! La philosophie économique de décroissance comme dogme alors tient pas la route. Décroissance comme moyenne de retrouver l'équilibre économiquement saine mérite tout notre attention!

Malheureusement le profit et le taux d'intérêt sont que des techniques comptables/bureaucratique et comme la croissance et le profit sont venu des dogmes économiques incontournable nous continuons de tourner en rond et de créer une labyrinthe bureaucratique qui nous éloigne de la réalité.

Le traduction de profit (taux d'intérêt) sur papier est un leurre bureaucratique, un levier comptable qui nous fait perdre dans une illusion bureaucratique.

 

 

Lire la suite

04/03/2011

Débat Grenoble avec Alain Finkielkraut

 

 

  

27/02/2011

I hope the Russians love their children too

 

 Après un idée de Génissel Samuel 5 février 2011 à 00:06 sur le blog de Paul Jorion 

 

 et je suis tout à fait d'accord  4 février 2011 à 23:39

 

 

20/02/2011

Doit-on payé plus d'impôts?


Doit-on payer plus d'impots ? (partie2)
envoyé par antek666. - L'info video en direct.


Doit-on payer plus d'impots ? (partie3)
envoyé par antek666. - L'info internationale vidéo.

 

 

L'émission entier

 

Denis Lavant est le plus sain dans son raisonnement, le "pauvre" est acteur/artiste et presque par définition le moins conditionné. Et par arrogance intelectuelle (fureur de vivre) nous, les soi-disant intelectuelles, ne pouvons pas  prendre au sérieux.

 

 

 

 

 Contraire à lui je crois, que l'argent est une des plus grand inventions de l'homme, mais, et là je suis dans l'esprit entièrement en accord avec lui,  ont utilise l'argent comme des barbares, sans aucun cadre, sans respect de la vie,  sans respect de soi et l'autre.

 

Tous les autres participants ont des fragments """de vérité""" mais ils ne peuvent pas voir (entendre) "l'autre".

 

L’intégration dans une sens commun, le discours de : Olivier Besancenot (reflection révolutionnaire sans voir l'ensemble comme la capitalisme, au bout de compte inutile, pas faux dans le sense de l'injustice), Thomas Piketty, Pascal Jolin (croyant et illusionist), Agnès Verdier-Molinié (elle accepte la chantage du système, autrement ça raisonnement n'est pas fausse) et Evelyne Joslain c’est la vrai challenge intellectuelle et émotionnelle. Pour cela nous avons besoin de voir nos incertitudes par rapport les visions des autres. Ça veut dire qu’est qui nous fait peur dans le discours des autres ?

Et aussi de voir/comprendre qu’est qui fait peur dans mon discours chez les autres.

Si on voit ça mutuellement on peut dépasse nos peurs (à lire nos frontières psychologique) pour surpasser « nous-mêmes » et rentre dans une espace qui partient personne. Cette espace s’appele: l’intérêt général ou l’espace publique.

 

Ou dans une formulation de l’époque d’ancien testament : le sacré du sacré.

 

Cette une espace sacré parce que c’est l’espace personne peut approprier quoi se soi !

C’est le contraire aujourd’hui ou "le vainquer" a approprie cette espace qui nous « partient » tous !

 

Pour cela c’est le sacré du sacré !   ;-)

 

 

 

Lire la suite

27/12/2010

Prophesy, lamentations & philosophy

Rembrandt Le Prophète  Jérémie

Lire la suite

19/12/2010

La reponse sur "Pourquoi cette scène?"

 

 Pourquoi cette scène?   ;-)


Cette scène montre clairement, subtile et brute :


I. L'abus de pouvoir/hiérarchie par diviser et contrôle.

(le pouvoir de prendre plus = profiter)

II. L'absence d'égalité/intégration (et en conséquence absence de la justice, qui collabo avec "le pouvoir")

III. Circle vicieux entre abus de pouvoir et colère.

IV. Communication indirect par domminantion et soumission (seule arme de la soumise: le chantage et/ou la revolte, mais dans les deux situation il n'y a pas de communication égale)

Conclusion: c'est la confusion et la peur qui règnent!




C'est la méchanisme pyschologiquement de l'abus de pouvoir:

Le pouvoir donne le message, bat (concurrencier) entre vous et (peut être) on va récompensé le vainquer en disant tu est en vie qu'est que tu veut de plus, ou  telle somme d'argent ou la "liberté" etc. etc. L'adversaire de spartacus est en train de gagner mais il a conscience de cette sale jeu que le pouvoir fait lui jouer. Il sait qui sont les soi disant faux dans cette histoire: le spectateurs sur la tribune!

On vie une chose pareill aujourd'hui! Comment faire? Se revenger vers cette pouvoir!? Est ce que c'est vraiment solution ou c'est juste une reponse par notre propre impuissance commun par le dominant et le dominé?

 

En conséquence dans cette "équilibre" entre dominant et dominé, il n'y a plus de la communication sincère et un montage de la colère/frustration chez toutes les couches hiérarchiques et l'illusion de pouvoir chez le vainquer. (En réalité il a peur de perdre son pouvoir!!!)

Il n'y a pas d'intégration (sincérité) entre les couches de hiérarchie de la société.

Un des nous plus grande challenges aujourd'hui va être, la transformation de cette colère et frustration en quelque chose de constructive pour notre société. Malheureusement la priorité du pouvoir aujourd'hui c'est tenir la couvercle de cette boite de pandore à tout prix.

Nous avons besoin de trouver le courage de voir cette réalité en face et de libérez petit à petit cette frustration stocker en transformer cette énergie destructive en quelque chose de constructive pour la société.

 

 

Et comme 'bon français' on attend la prochaine révolution sans vraiment changer quelque chose. On a besoin façon parler de tout le monde pour qu'on change la société de l'intérieur à chaque niveau. Aujourd'hui on est surtout prit par la peur de perdre nos acquis qui nous isolons dans notre petit bulles sans lien vers notre conscience propre et sans lien vers l'autre.