Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/11/2015

"Les illusions renouvlables" ce soir 18.00 au "Lieu dit" St Affrique organisé par l'Amassada

Pour s'informer, mieux comprendre, poser des questions, pour se rencontrer etc.

Afficher l'image d'origine

- VENDREDI 20 novembre soirée "énergie et cuisine" au Lieu-dit (5 rue de l'industrie à Saint-Affrique)
18h00 Rencontre avec José Ardillo autour de son livre "les illusions renouvelables" publié à l'Échappé.

« L’histoire de l’énergie s’inscrit dans celle de l’économie mondiale et, par conséquent, appartient à la sphère idéologique des mythes et des croyances soutenant les structures de domination qui tenaillent le monde. » Ardillo nous livre une analyse très riche et documentée de l’histoire récente de l’exploitation énergétique, abordée dans son rapport au pouvoir. Ce livre développe une critique implacable du modèle énergétique et social actuel, y compris de certaines illusions écologistes sur les énergies renouvelables.


20h30 Venez tous déguster un repas de soutien à l'Amassada préparé par le groupe culinaire de la Plaine.

- JEUDI 19 novembre à Réquista (maison pour tous) à 20h30
Conférence "l'énergie électrique renouvelable" animé par plateau survolté.

Tous les détails sur le site http//:douze.noblogs.org

17/08/2015

La Fête du Vent à St Victor et Melvieu (aveyron) 28,29 et 30 août

 

Comment créer une contexte dans laquelle nous pouvons dialoguer, sans avoir peur de soi et/ou l'autre avec le simple intérêt commun et sociale comme horizon et avec les racines de liberté en nous pour tous, pour approfondir nos observations et analyse de la réalité.....!!!!??????

Aujourd'hui nous, le pouvoir est aveuglé par la réalité dites politiques et économique mais en réalité c'est un prison de nos conditionnements ploutocratique pavloviènne ....... Ce n'est pas un question d'intelligence mais le courage devenir vivant/conscient, pouvoir sentir la vie dans tous nos cellules.

Vive les jeunes (et vieux), qui aident  construire et formuler un nouveau contrat social pour et par nous même en dehors le conditionnement hiérarchique actuelle, vers une démocratie vivante en faisant face à nos peurs et en donnant la liberté en nous et plus d'espace (la vraie croissance!!!) humain dans la société.

programmepourlesite-page001

Aujourd'hui notre dialogue social est surtout basé sur un rapport de force, comment tu veut que la démocratisation, la raison (sociale) et l'esprit des lois peuvent germer dans l'individu et la société. Vue "du pouvoir" ou le système politico-économique sa doit être un concept "anarchique". Mais si vous n'avez pas vue ou compris que la démocratie est rien d'autre que la révolution intérieur perpétuelle encadré par des piliers de solidarité, liberté sur une socle de conservatisme vivant!

 

L'Amassada le site des jeunes de Saint-Victor et Melvieu contre le transfo-mafia de l'état-privé et pour une société pas parfait mais vivant constructible.

 

 

23/01/2015

L'actualité financo-économique par Paul Jorion

Sur le blog de Paul Jorion

Lire la suite

« Le promoteur en éolien et le maire »

 

IMGP4085.JPG

 

de Jean du Saraillou, d’après la fable « Le renard et le bouc » de Jean de La Fontaine

 

Un promoteur zélé marchait en pérorant

Avec un maire obtus, un niais patenté.

Certes tous les élus ne sont pas ignorants,

Mais celui-ci était bien né

Pour se faire berner.

Les caisses de la commune étant au plus bas,

Il cherchait un crédit

Pour sortir de ce mauvais pas.

Le promoteur lui dit :

« Mettez des éoliennes et ainsi vous aurez

Argent et renommée ;

Vous serez encensé et roulerez carrosse. »

Le maire n’était pas la moitié d’une rosse.

Il approuva et pourtant hésita :

« Je voudrais bien, mais quoi,

Le pays est sacré, protégé par des lois,

Et tuer la Nature, on ne le peut sans mal ;

Les espèces y perdraient

Tant animales que végétales,

 

Lire la suite

06/01/2015

L'Association Collège d'Etudes Politiques (Millau)

 

768px-Viaduc_de_Millau_1.jpg

Si vous avez envie de lire et étudier des livres politiques dans un sens large du terme et envie de rencontrer, échanger les idées et à la fin de les présenter en dehors des partis politiques ?

Et vous n’habitez pas loin de Millau ?

Vous pouvez participer/adhérer  à l’association Collège d’Etudes Politiques.

 

Quel objectif ?

Le CEP n'a pas vocation élaborer une « ligne politique », comme un parti d'un nouveau genre ni à former des spécialistes des domaines concernés mais étudier et partager amicalement  la connaissance des apports des différents champs et domaines de connaissance du politique : sociologie, ethnologie, écologie, anthropologie, psychanalyse, arts, économie, démographie, histoire, géographie, droit... ,  pour préférer les réalités des faits et de l'histoire aux schémas idéologiques (dont la « Science économique » est un parfait exemple [1]).

Pour qui ?

Tous ceux qui, à n'importe quel titre et sans condition préalable, sont intéressés, parlent ou veulent parler de politique, qu'ils soient ou non engagés, élus, membres ou militants de partis, d'associations, de syndicats et ont le désir de s'informer pour approfondir leurs connaissances, étayer leurs pensées et mieux comprendre notre société.

Quelles études ?

Nous étudierons des textes choisis pour leur importance et leur pertinence, en préalable à l'organisation de débats et conférences avec la participation éventuelle d'auteurs. Cette démarche dépasse les classiques conférences des diverses  Universités Populaires,  sans en contester le bienfondé.

Quel programme ?

Lire la suite

16/11/2014

Vent de « progrès » à MONTJAUX, Aveyron

Article paru dans la dépêche 15-11-2014

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Six éoliennes sur Le Puech-Guilhem

Article exclusif
réservé aux abonnés
Voir l’offre Digital

Publié le 15/11/2014 à 03:52

L'association Énergies citoyennes Vallées, Causses, Lévezou communique : «La municipalité vient de voter. Elle donne son accord au projet de la société Valeco pour implanter six éoliennes sur Le Puech-Guilhem et lui en réserve l'exclusivité.

IMGP5557.JPG 

 

Voilà une décision d'importance car dès l'étude de faisabilité, la responsabilité de la commune est engagée à long terme. Nous pouvons espérer qu'elle soit prise en toute connaissance de cause et que nos élus aient rassemblé les éléments leur permettant de maîtriser les procédures, de négocier avec «l'acheteur de droit à implantation». Il s'agit d'une transaction commerciale autorisant une société privée à utiliser de manière industrielle un espace collectif (notre environnement).

La commune et certains particuliers vont percevoir une petite partie du profit en taxes ou loyers, non négligeables à court terme, mais il n'est pas sûr que le bilan reste positif sur la durée d'exploitation. Cela mérite étude et négociation, tout n'est pas à vendre. Mesurons clairement les impacts dans la durée !

On comprend aisément qu'il s'agit pour nos petites communes rurales d'une manne financière fort tentante, surtout lorsqu'elles n'ont pas de projet de développement clairement défini. Mais a-t-on bien évalué toutes les implications ? Les montants promis par la société installatrice pour la modification des terrains et chemins de cette ampleur sont-ils suffisants ? Le démantèlement futur est-il réellement pris en charge par l'exploitant ? Les taxes perçues couvrent-elles les responsabilités prises par la commune ?

Comment prend-on en compte l'impact négatif sur les paysages qui viendra compromettre de futurs développements touristiques, la dépréciation des biens immobiliers voisins des éoliennes, la santé, la faune ?

Et cette liste de questions reste incomplète…

 

IMGP5505.JPG

 

Les industriels et technocrates de Bruxelles (et d'ailleurs) ne répondent à aucune de nos questions. Ils déconseillent le débat public. Nos voisins de Bouloc ont aujourd'hui une expérience dont il serait utile de tenir compte. La préfecture s'est prononcée contre la couverture de toute la ligne de crête du Lévezou. Le silence et la rapidité dans lesquelles ces décisions sont prises ne permettent pas de savoir si tous ces éléments ont été étudiés et si l'industriel ne conduit pas à brader irréversiblement nos causses pour quelques dizaines de milliers d'euros et pour une illusion d'écologie qui coûte aujourd'hui très cher à la collectivité».

Énergies citoyennes Vallées, Causses, Lévezou.

21/08/2013

Cette après midi: Utopie, création d’un Institut d’études politiques alternatif du Larzac

Utopie sociale

IEP alternatif du Larzac 2013

Mercredi 21 et jeudi 22 août 2013 à 14h00

Utopie, création d’un Institut d’études politiques alternatif du Larzac

Deux jours d’exploration curieuse des utopies de chacun, de débats publics avec des personnes de statuts et d’opinions différents, de plaisir et de réflexion politique sérieuse, croisant nos choix avec les données sociales, historiques, écologiques ; deux jours qui préfigureront l’Institut d’Etudes Politiques Alternatif(ves?), notre utopie. Animé par Yves Repussard

Festival Clair des Luttes Programme 2013 (ce que vous avez raté)

Contact : 0626703965 / contact@clairdeluttes.org / www.clairdeluttes.org
Où : à la ferme de Brunas du Larzac, 15 minutes de Millau par la N9 vers Montpellier, direction Fermes du Nord-Ouest / Creissels/aire d’envol de Brunas
Quand : du 25 juillet au 22 août
Quoi : 3 expositions , 12 soirées cinéma et débat, 2 concerts, 1 ciné-concert et 2 journées d’université alternative.

Lire la suite