Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/11/2014

C’est pour quand la pérestroïka franco-européenne ?

Billet aussi comme hommage a un de cinq plus grands hommes politique de 20e siècle

 

La maison de France s'écroule chaque jour un peu plus, on essaie de sauver les meubles mais le résultat de cette sauvetage quotidiennement c'est que ça empire notre quotidien commun et individuelle!!!

En étant cent pourcent pro-européen, ne veut pas dire que je suis pour le mastodonte/labyrinthe bureaucratique que nous avons forgé!!!! Avec parmi un de ces meilleurs élèves : LA FRANCE! Nous avons créé une machine bureaucratique préprogrammé et nous n'osons pas pour le moment de mettre la logiciel que nous avons mis en place en cause.

Vue d’un point de vie réligo-politique nous vivons encore dans un contexte de prédestination ou l’homme est quelque part esclave de son destin.Un contexte dans laquelle nous pouvons choisir l’esclave qui nous gouverne politique, économique, médiatique, scientifique en bref le com d’images etc. etc.

media

Le seule chose que nous avons démocratisé aujourd’hui, que tout le monde a le droit de créer une religion qu’il puis faire croire aux autres : Apple, Coca Cola, Microsoft, Google,Facebook, partis-politiques, les mastodontes agro-alimentaires, cacophonie médiatique et nous même en essayant de trouve une niche dans cette royaume des esclaves, dans laquelle notre seul but inconscient est : d’être un peu moins esclave que l’autre !!!*

Surtout pas une société dans laquelle l’individu essaie de réfléchir autonome, indépendant et agir dans un monde dans laquelle il essaie d’évoluer dans un monde où il est en harmonie avec lui-même et son environnement !!!

Ca serai vu le contexte du système aujourd’hui une anarchie complète, un chute à l’enfer incontrôlable et ingérable, en bref : le chaos !!!

C’est là on peut trouver « le mur de Berlin » dans notre psychè et nous sommes obligé d’y aller pour et d'y passer pour retrouver et resentir le lien en nous même avec la vie. (ou notre « vraie nature » si vous êtes un Rousseau'ist. C'est là on peut rencontrer en nous même « la fin de l'histoire » que Francis Fukuyama a senti à tort « à l'extérieur ».

 

 

* qui a résulté, si vous avez un petit sens d'humour et auto-crique que nous sommes tous devenu « collabo » du système même le soi-disant l'homme ou entreprise le plus (im)puissant du monde.

Lire la suite