Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/10/2011

Sauver l'illusion par l'illusion

Non, je ne suis pas contre l'euro, ni l'europe, je suis "contre" l'illusion de l'euro, francs français ou florin etc. etc. (C'est un peut ridicule d'être contre une illusion ;-) )

 

Je ne suis pas non plus contre l'état, dans les années à venir on a besoin l'état intégré, plus que jamais pour faire la transition d'un economie dominant et illusoir nourit par nous même vers l'économie d'un réalité quotindienne.

Je sais c'est pas gagné! Pour le moment nous restons des esclaves et prisonnniers entre culpabilité (dette) et recompense (profit.)

Dans l'abstrait ces sont des illusions! Pas pour juger mais pour se rendre compte (voir!)

 

La caverne bureaucratique de platon

 

Comment sortir?

Bonne question! Se rendre conscience, ce q'on en train de faire.

Aujourd'hui c'est l'économie indirect qui a gagné et qui nous règnons, mais c'est nous qui aliment cette illusion bureaucratique. Et dans cette illusion nous jouons un jeux de pouvoir avec au bout de compte que des perdants. Nous les croyants! ;-) Nous avons besoins de renouveler les vrais priorités de la société, locale et internationale. Sans partage et justice nous resterons sur le champs de bataille en detruissons nous même et l'autre. Le libre marché devient possible si nous retrouverons les prioritées quotidiennes.

Mais c'est vrais c'est une idée difficile à vendre. ;-)

 

Est-ce que la réunion aujourd'hui en Bruxelles sert à quelque chose?

Oui et non, à mieux "ils gagnent du temps", pour sauver la système quelques mois ou un année. Par la logique de l'economie indirect, les intstitutions nationale et Européen sont déconnecté de la réalité économique du quotidienne.

Aujourd'hui la politique, l'état ne fait plus parti de l'économie direct. Elle vie façon parlé dans l'exclusivité, sans racines dans la société. Si l'état faissiez parti de la société ils se rend compte on doit vivre avec ce qui est disponible. Aujourd'hui nous avons créé une carotte pour courir sans fin derriére (l'illusion bureaucratique.)

Si nous avons besoin de vivre avec ce qui est réellement là, la réunion en Bruxelles façon parlé s'explose par la panique et la peur. Parce que ça veut dire qu'ils ont perdu leur positions exclusif, hors la société.

Psychologiquement on doit trouver une passage partiellement basé sur l'ancien (actuelle) système et la nouveau système dans laquelle nous apprendrons de vivre avec ce qui est disponble en participant et pas comme aujourd'hui par prendre mais par se rendre compte que sans partage et justice on ne va pas sortir l'auberge (bruxelles ;-).

http://www.pauljorion.com/blog/?p=29947#comment-244823

10/04/2011

Instinct, control, illusion of freedom & Giving up dominion

 

 

 

 

Lire la suite

06/04/2011

Taux d'intérêt égale inflation

 

C'est pour moi une certitude mathématique, c'est comme le profit égale perte la philosophie de base. Mais bien sur c'est une tabou aujourd'hui dans la monde économique bureaucratisé. Dans cette monde pour survivre nous avons besoin de croire si c'est possible, qu'il y a un différence entre le taux d'intérêt et l'inflation en faveur le taux d'intérêt.

Si aujourd'hui il n'y a pas de différence entre taux intérêt et l'inflation, ça veut dire que nous sommes en train de travailler pour  « rien », technomacro-économiquement parlent. Le taux d'intérêt doit être un peut plus que le taux d'inflation, dans l'économie virtuel ça veut dire ça bouge, si ils sont égale, pourquoi se lever le matin? ;-)

La subtile question on doit se poser, pourquoi se lever: pour gagner sa vie ou pour vivre?

Mais dans la pensé économique abstrait le taux intérêt égale l'inflation.

Parce que si nous vivons réellement dans une monde transparent et conscience et on commence avec un taux d'intérêt de x-pourcent, ce taux va être traduit dans tout les calculatoires économique et bien sur ça veut dire au fin de compte il n'y a pas de différence entre taux d'intérêt et l'inflation.

Pourquoi on complique alors la vie pour créer une labyrinthe politico-économico-bureaucratique incompréhensible?

Nous avons besoin de faire du profit, et profit doit venir quelque part "hors de nous". Façon parlé le profit se produit dans la obscurité, dans l'ombre : prendre plus qu'on a investi. Pour relativiser un peut, prendre plus qu'on contribue est très important quand nous sommes jeunes. Nous avons besoin de croître quand nous sommes enfant, autrement nous grandissons pas!!!! La philosophie économique de décroissance comme dogme alors tient pas la route. Décroissance comme moyenne de retrouver l'équilibre économiquement saine mérite tout notre attention!

Malheureusement le profit et le taux d'intérêt sont que des techniques comptables/bureaucratique et comme la croissance et le profit sont venu des dogmes économiques incontournable nous continuons de tourner en rond et de créer une labyrinthe bureaucratique qui nous éloigne de la réalité.

Le traduction de profit (taux d'intérêt) sur papier est un leurre bureaucratique, un levier comptable qui nous fait perdre dans une illusion bureaucratique.

 

 

Lire la suite